Forever&Always


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Violence & Liberté. [ LIBRE ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Abygayle Spellain

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Violence & Liberté. [ LIBRE ]   Mer 26 Nov - 13:38



    Assise sur le quai du port, je ressasse mes souvenirs en regardant certains marins quitter Terre et les autres revenir de leur rêve de liberté. C'est la vie, c'est ce que j'ai appris. La liberté n'esst jamais acquise, ni durable. Elle apparaît le temps de nous laisser y prendre goût et s'enfuit avant qu'on ne puisse la retenir. L'horizon que je fixe représente mon objectif non atteignable. Notre objectif, à vrai dire. Celui de Tristan et le mien. Le notre. Notre projet, notre but. Les marins qui regagnent le port ont toujours cette tristesse, ce regret dans les yeux. C'est mon état d'esprit quand je considère cette Terre à laquelle je suis attachée et qui ne m'aime pas. Souvenir de mes souffrances, de mes échecs et de mes crimes.
    Je tourne ma tête vers l'obscurité de cette ville et je sais excatement ce que je veux, aujourd'hui. Me venger. De tous. Des innocents comme des autres. Je veux qu'ils aient mal autant que j'ai pu souffrir. Savoir ce que j'ai ressenti. La douleur, l'humiliation. L'envie de meurtre. Le meurtre. Pourquoi devrais-je être seule à connaître ces sentiments ? Je regarde à nouveau cette liberté insaisissable. Je ne l'aurais jamais. Les autres seront toujours là. J'aurais toujours à les affronter, les défier. Encore et encore. Sempiternellement.
    Presque malgré moi, la violence envahit mes membres quand les visages des Yswan défilent dans mon esprit. Je les hais. Le fait est que j'ignore pourquoi. Les Spellain contre les Yswan dans une coexistence impossible. Une guerre interminable..A quoi bon ? Rien. Juste nous détruire. C'est ce que nous faisons de mieux. A vrai dire, c'est sûrement la seule chose que nous sachons faire. Nous ne sommes naturellement pas doués en amour, nous autres vampires. Il n'y a qu'à nous regarder, Tristan et moi. Nous nous aimons profondément. Je ne pourrais vivre sans lui. Et c'est à peine, si nous arrivons à nous le dire, à nous comprendre. Il est tellement blessé, brisé. Il se croit incapable d'aimer. Même si je sais qu'il est plus généreux que beaucoup de nos frères et soeurs. Il s'interdit d'aimer.
    Des bruits de pas me tirent de ma torpeur. Yswan, Spellain ? Je me prépare à toute éventualité et me retourne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andréas Spellain

avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Violence & Liberté. [ LIBRE ]   Ven 28 Nov - 17:21

J'en avais besoin, après tout ce temps, je devais affronter cette peur de m'approcher à nouveau d'un bateau. Il me fallait être capable d'en voir, sans pour autant être rongé par le souvenir ni même par l'envie de tout quitter. J'aurais peut-être du me faire accompagner, mais je voulais, tout comme Liam quand il était sorti dans la rue et avait senti le sang de cette fille, être capable de me battre contre moi-même. De m'en sortir seul.
Il avait pu le faire après tout, pourquoi n'en serais-je pas capable? Je pouvais faire abstraction des pensées des autres. Ces chanceux qui n'avaient en tête que le merveilleux voyage qu'ils allaient entreprendre. Je pouvais aussi faire abstraction de la jalousie maladive qui me prendrait. Mais pourrais-je faire abstraction de l'envie de les tuer, pour leur sang et pour leur chance?
C'était bien moins sûr.
J'entendis entre toutes des pensées dont la voix m'était familière. Abygayle.
Je souris. Peut-être réussirions-nous à nous retenir mutuellement. J'en avais si peu envie. Je voulais la voir les tuer, la voir leur faire regretter d'être libre. Je voulais être là et que nous le fassions ensemble. D'une pierre, deux coups, deux Spellain heureux.
J'allai vers elle. elle m'entendit et se retourna vers moi.

- Moi je prends ceux qui sont à droite et toi tu t'occupes de ceux de gauche.
plaisantai-je. Ca te va?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abygayle Spellain

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Violence & Liberté. [ LIBRE ]   Mer 3 Déc - 20:15

    - Moi je prends ceux qui sont à droite et toi tu t'occupes de ceux de gauche. Ca te va?


    Andréas.

    -Si ça me va...Pourquoi est-ce que tu me pose la question ? Tu connais la réponse. Dis-je en souriant.


    Il acquiesce. Je me sens pousser l'envie n souriant.brûlante de mordre. Elle me piquote la gorge et mes lèvres sont en feux. J'en ai tellement envie. Tellement. Je ne sais pas...Je...Ils sont en face de nous. Deux. Trois. Quatre. Je ne sais plus.

    - Andréas...J'ignore si je vais réussir à me contrôler.


    Il me regarde, mi-inquiet. Il sait que je ne plaisante pas. Mes mains tremblent et il a l'air paniqué d'un coup. Il me fait signe de respirer. Il faut que je me calme. Pour Tristan. Pour notre, rêve. Notre liberté.
    Je respire à fond mais rien n'y fait. Je ne sais plus quoi faire. Mon besoin de vengeance est trop fort. Ils doivent soufrir. Savoir ce que je ressens. Ce que Tristan ressent. Ils sont là. Ceux que je hais plus que tout au monde, devant moi et rien ne pourrait me retenir. Du moins, j'ignore quoi. Rien sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andréas Spellain

avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Violence & Liberté. [ LIBRE ]   Mer 17 Déc - 12:26

    Je sentais que la plaisanterie de courte durée. Elle avait déjà les mains qui tremblait et le carnage qu'elle imaginais semblait plus réel de secondes en secondes.
    Pitié Aby, ne fais pas de moi ta nounou, comme avec les autres! Je n'étais pas venu ici pour ça.
    De plus, j'étais d'une humeur massacrante dans le mauvais sens du terme. Pas vraiment prêt à sauver ses êtres que j'imaginais tuer il y a deux minutes.

    Fronçant les sourcils, je me doutais bien que j'allais devoir prendre sur moi. J'étais inquiet : Aby était de celles avec Sidonie avec qui je m'entendais le mieux. Leurs esprits étaient aussi retors et cruels que pouvait l'être le mien. Même plus. C'était si plaisant de naviguer dans ce genre d'esprit. Et ça ne dérangeais ni l'une, ni l'autre. Qu'avaient-elles à cacher que nous ne sachions déjà, de toutes façons? Et puis je n'étais pas du genre à faire circuler des racontars. Aucun intérêts. Et je ne faisais rien sans intérêts.

    Je lui fis signe de respirer, même si au fond, elle n'avait pas besoin d'oxygène. Rien que le geste remettait les idées en place et calmait.


- Aby, pour plein de raisons que tu connais, tu sais que tu ne peux pas. Ce ne sont pas eux qui ont fait ça à Tristan. Eux, tout ce qu'ils font, c'est être libre. Ajoutai-je en fronçant les sourcils.


    En effet c'était leur seul crime. La liberté. Cette liberté que nous, nous n'avions pas, mais qui nous échapperait totalement si nous nous laissions aller à nos pulsions meurtrières. Je ne suis pas libre dans un endroit où Jane n'est pas, et le suis encore moins quelque part où elle n'est pas heureuse.
    Tuer des gens nous éloignerais de notre famille. Orphée nous accepterait-il encore après ça? Non. Jane ou Tristan accepterait sûrement de nous suivre, mais pour aller où?

    Nous n'étions pas libre, mais nous avions un foyer. Partir alors que Nymlia avait encore besoin de moi? Ma petite soeur préférée, je ne pouvais pas la laisser, elle se causerait trop de problèmes à elle même. Sidonie serait incapable de la gérer, Orphée la perdrait, Hayden ne pourrait pas être assez efficace avec sa capricieuse poupée. Enola s'en sortirait peut-être. Mais où était Enola quand Nym' avait finalement rencontrer un Yswan? Où était-elle à chaque fois qu'elle fuyait ou à chaque fois que quelqu'un l'en empêchait?

    Je soupirai. Je pensais comme si c'était moi qui perdait mon sang froid... C'est juste que si Aby y allait et faisais couler leur sang, j'avais peu de chances de pouvoir m'empêcher de l'imiter. Je m'humectai les lèvres en pensant au carnage que ça causerait. Je tendis la main à ma soeur.
    Nous devions être forts.

- Et si on allait embêter des Yswan ou d'autres animaux? Lui proposai-je avec un sourire.


    Enchaîné à nouveau, je vis un nouvelle frégate quitter le port. J'aurais donné n'importe quoi pour être à bords. Mais au lieu de ça, c'est ma main que je donnais pour m'éloigner du port.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Violence & Liberté. [ LIBRE ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Violence & Liberté. [ LIBRE ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Vent de Liberté [Libre]
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Obama en chute libre ...
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forever&Always :: |- Blop -| :: |- Archives Forever and Always version un -|-
Sauter vers: